MENU

MENU

40 HEURES DE FOLIE

Par MAXIME & ADRIEN

En Juillet 2011, Maxime et moi étant bachelier depuis quelques jours nous décidons de prendre un peu de bon temps au bord de l'eau. Cependant les jobs d'été arrivant à grand pas nous avions que 3 jours de libre en même temps, nous décidions donc, d'un commun accord de partir pécher un étang du centre de la France que nous avions déjà eu l'occasion de pécher. Le cheptel de celui-ci est très attirant, en sachant tout de même que cette période n'est pas forcement propice pour capturer notre poisson préféré.

 

Notre pêche sera ciblé sur une zone balayée par un fort vent du nord, en période d'été cela n'est pas très dérangent du faite de la forte température de l'eau et nous pensions qu'au contraire cela aller certainement permettre de faire la différence car ce fameux vent aller bien brasser l'eau et donc l'oxygéner.

 

Notre arrivée sur les lieux se fera en début d'après-midi, de ce fait nous avons pas mal de temps pour s'installer correctement avant la nuit. De plus nous pêchons avec seulement 3 cannes chacun. En outre en ce qui concerne les appâts nous avions fait le choix de pendre 20kg de bouillettes en 25mm inst fish. Nous répartissons en milieu d'après-midi, une petite quantité d'appâts sur ½ hectare, sur cette zone nous placerons 4 cannes. Nos 2 autres cannes seront placées à l'écart de cette 1ere zone, pour celle-ci se sera un amorçage au spot. Nos montages seront tous muni d'un bonhomme de neige esché à l'aide de différentes pop-up, sauf pour une des deux cannes à l'extérieur du coup principale qui sera muni d'une bille simple sur le fond.

 

Une fois tout en place nous commençons notre diner, nous discutons forcement de dame carpe et il est vrai que nous étions relativement confiant même si aucun saut, aucun signe d'activité n'avait encore eu lieu. Ce n'est que vers 3h du matin qu'un détecteur se mis à hurler, c'était une des deux cannes à l'extérieur du coup. Comme à notre habitude on prend un départ sur deux. Maxime me laisse faire ce premier poisson, après une dizaine de minutes le poisson entre dans le filet, une fois sur le tapis on aperçoit une jolie petite miroir de 13kg très propre.

 

Nous retendons la canne avec 20 billes de rappel. Nous retournons nous coucher sans entendre le moindre bip jusqu'au matin. Au lever du soleil nous étions surpris que le coup principal n'ai pas produit de poissons quand tout à coup une des cannes que nous regardions se mit à dérouler. Cette fois-ci s'était à Max de faire le poisson, après une prise de contact le poisson continué de prendre du fil, à ce moment-là nous comprenions que sa devait être un beau poisson, un bon moment plus tard et après un combat tout en puissance une magnifique miroir de 21kg glissera dans l'épuisette. Nous avons juste le temps de retendre la ligne, lorsque la canne qui avait produit la 13kg redémarre, c'est donc à mon tour de prendre le contact. Cette fois-ci nous mettions une miroir de 17,4 kg au sec qui aura fait un combat tout en douceur. Après une petite séance photo un moment de calme fait son apparition.

 

En fin de matinée un 4ème run a lieu, c'est alors au tour de Max de prendre la canne en main. Le poisson prend le travers et aucun coup de tête n'est ressenti, la carpe avance doucement mais sereinement, par chance les seuls obstacles présents sont des herbiers, ceux-ci sont à une cinquantaine de mètre de notre zone de pêche, au fur et à mesure que le temps passe le poisson se rapproche de nous sans que Max ne puisse le faire monter en surface.

 

Après 40min de combat intense la carpe passe enfin a porté d'épuisette et c'est au 1er passage qu'elle rentre dans celle-ci. En effet c'est une grosse miroir bien taillée qui atteindra un poids plus que respectable de 20kg.A ce moment-là, la session commence à prendre une tournure plutôt sympathique. Par la suite l'après-midi sera très calme, nous parlions forcement de nos combats respectifs. Aux alentours de 19 heures le ciel se met à noircir et une montée d'orage fait son apparition en début de soirée. Ce n'est que vers 20h que les poissons vont se manifester. Sa y est il pleut, le 1er run de la soirée se fait entendre alors que nous étions en plein repas, je mettrai au sec une commune tout en longueur de 13 kilos. Nous mettons le poisson sur le tapis lorsque la canne à coté démarre, il semble que les poissons sont de retour. Max prend donc la canne en main, après une vingtaine de minute il met au sec une fois de plus une miroir qui ne nous est pas inconnu, elle accusera un poids de 18.9kg.

 

 

Nous avons juste le temps de mettre le poisson au sec lorsqu'une des deux cannes à l'extérieur se met à dérouler, c'est à mon tour de faire le poisson, c'est au bout d'un bon petit moment que j'épuiserai non sans mal une miroir de 19.6kg en solo car au milieu du combat une autre canne s'était mise à dérouler.

 

Nous étions donc pendant une dizaine de minutes en combats simultané. Je rejoins Max sous une pluie battante, nous étions alors détrempés. Max me dit alors de retendre avec précision tout en faisant les rappels nécessaires pour bien évidemment tenir les carpes qui avaient l'air d'être en frénésie alimentaire sur notre zone. Petite aparté faite Max qui était toujours en prise avec madame qui ne voulait pas se laisser faire. Il épuisera en solo une commune massive de 16kg. Une fois avoir retendu cette dernière canne, un moment de repos arrive enfin.

 

A vrai dire ce moment n'a guère duré, somme toute une petite demi-heure pendant laquelle nous repensons à ce qu'il venait d'arriver autour de notre repas qui avait pendant ce temps-là refroidi. Forcement nous étions aux anges, on souhaite à tout le monde de vivre de tel moment, en effet nous n'avions pas perdu de poissons et tout se déroulé à merveille.

 

Après ce moment de « repos » la canne esché de la bille simple se mit à dérouler, s'étaient à mon tour, après un combat tout en force le poisson entre dans l'épuisette, a première vue s'était un jolie poisson, en effet lorsqu'il fallut le mettre sur le tapis nous nous sommes rendu compte de la corpulence de ce poisson, le peson confirmera notre impression s'était une miroir bien taillé de 24kg.

 

Une fois s'être occupé de celle-ci nous avons pu tout de même aller dormir. Le rêve continué, s'était réellement une nuit de folie. Après une période de repos d'environ 3 heures, trois départs se font entendre jusqu'à midi. Max fera deux poissons, respectivement de 19.5kg et 17,8kg, tandis que je ferai une miroir de 18,2kg. Nous n'avons pas pu rester plus longtemps du faite de nos emplois du temps relativement chargés. Cependant cette session fut remarquable dans le sens où nous n'avons perdu aucun poisson, en ajoutant à cela 10 poissons de 15+ dont 3 poissons de 20+ en une quarantaine d'heures.

 

MAXIME & ADRIEN A BIENTÔT SUR CARPE PASSION 63