ETANGS EMLO

le 8 juillet 2014

 

Arrivée sur le site à 12h30, accueil très sympathique de Mr SAURON Nicolas, ensemble nous faisons le tour du plan d'eau et il me présente le poste que je vais occuper pour 3 nuits.

 

Le poste 7, profond entre 1m et 1.40m quelques hot spots se dégagent : arbre mort immergés, bordure opposée sauvage et sur ma droite en bordure un arbre au ras de l'eau.

 

Finit de penser, il faut s'installer.Le temps étant menaçant, je décide de monter d'abord mon campement et là, une pluie diluvienne vient littéralement me rincer, obligé de me mettre à l'abri pendant une bonne demi heure, à la première accalmie je finis d'installer le campement, vient ensuite la pause de mes montages aux 3 spots repérés, d'autant que plus qu'entre temps plusieurs sauts me mettent en confiance.

 

14h30 tout est en place il ne reste plus qu'à patienter, l'attente fut longue et le temps instable jouait entre pluie et éclaircie.C'est après un petit repas copieux que ma 1ère canne de bordure me récompense d'une jolie miroir, un quart d'heure plus tard celle placée prés de l'arbre mort me laisse sur ma faim puisque le poisson m'emmène dans l'arbre sans que je puisse faire quoi que ce soit. A peine quelques minutes plus tard ma 3ème canne déroule et me gratifie d'une autre miroir. La nuit me permet de mettre deux autres poissons sur le tapis il n'y aura que l'arbre mort qui reste silencieux, une nuit très humide comme la matinée du deuxième jour.

 

L'après midi le soleil et la pluie alternent ainsi que les touches puisque 4 nouveaux départs égailleront ma journée même si 2 de ces demoiselles ne me feront pas le plaisir de rejoindre mon tapis. La pluie se fait plus intense et la nuit est déjà bien entamée quand à 2h05 nouveau départ et de nouveau même punition, une casse. La nuit finira sur cette note amer. Avec toutes ces précipitations le plan d'eau ne cesse de monter et il me faut modifier mes montages pour piéger le seul poisson de cette journée pluvieuse. En toute fin de journée le temps se stabilise enfin et la pluie cesse, moment plus qu'agréable, un seul poisson pris cette nuit là sur la bordure.

 

Au petit matin, il est bientôt l'heure de plier, et de faire le bilan, mais deux nouveaux poissons viennent clôturer cette cession, même si l'un des deux se décrochera. Au final je totaliserai 14 départs pour 9 poissons, 4 casses et 1 décroche.

 

A mon arrivée le poisson était présent et actif, mais la montée du plan d'eau et la météo n'auront pas eut le meilleur effet sur ma pêche, mais je reviendrai prendre ma revanche car si comme moi vous aimez la tranquillité alors je vous conseille de vous rapprocher de Nicolas SAURON et de son papa que nous remercions ma compagne et moi pour leur convivialité. Je tiens aussi à remercier ma compagne de m'avoir accompagné malgré les conditions météo mais c'est aussi ça la pêche.

 

Carpe amicalement

 

nicolas grenet