MENU

MENU

LE POIS CHICHE

Nom latin : Cicer arietinum

Nom anglais : Chickpea

Histoire et description :

 

Originaire du Proche Orient où des espèces sauvages existent encore dans cette région du monde. Le pois chiche est arrivé en Europe au Moyen Âge après les croisés mais sa culture et sa consommation sont attestées dès le 9ème siècle par des écrits et sources archéologiques. Les pois chiches sont connus et cités depuis l’Antiquité sous le nom d’hallaru (3000 ans avant Jésus Christ) comme source alimentaire. Cicéron a obtenu son nom à cause d’une grosse verrue en forme de pois chiche qu’il avait sur la figure.

 

Le pois chiche est de taille moyenne, rond et se termine en pointe. Il est issu d’une plante voisine du petit pois mais d’un genre botanique différent. Cette plante appartient à la famille des légumineuses dont les trois quarts de la production mondiale proviennent de l’Inde, de la Turquie et de L’Australie.

 

Qualités nutritives :

 

Cette graine a une haute teneur en glucides assimilables mais aussi un pourcentage élevé en protéines végétales. Elle est également riche en sels minéraux (calcium, fer, potassium et phosphore) ainsi qu’en vitamines. Comme toutes les légumineuses ses protéines sont dites incomplètes puisqu’il y a déficience de certains acides aminés. Par conséquent, pensez à la coupler avec une céréalière. Son taux d’hydrate de carbone est élevé (40 à 60%). Son taux lipidique avoisine les 7%. A noter que si le pois chiche est adoré par les poissons blancs les chats quant à eux le boudent.

 

Préparation :

 

48h de trempage est suffisant. Comme indiqué en généralités sur les graines, il est important de mettre une bonne quantité d’eau car le pois chiche triple de volume (environ) une fois l’eau absorbée. Là encore, quelques minutes de cuisson peuvent faire l’affaire mais cela est loin d’être une obligation car sans cuisson la graine gardera toutes ces qualités nutritives.

 

Trucs et astuces :

 

Le pois chiche se colore très bien et s’aromatise également très bien. Tout est affaire de goûts et de croyances. Ces procédés sont possibles après cuisson.

 

Eschage :

 

Tout est possible bien entendu sans trop de difficultés.