MENU

MENU

LE BLÉ

Nom latin : Triticum

Nom anglais : Wheat

Histoire et description :

 

Le terme blé apparaît dans la langue française au 11ème siècle. Le terme « blé » a longtemps désigné toutes les céréales comme le mot « corn » en anglais. Le blé en Occident et au Moyen Orient est un composant de base de l’alimentation. Il est issu d’une graminée sauvage du Proche Orient. Sa consommation remonte à la haute antiquité. Les premières cultures remontent au 8ème millénaire avant J.C. dans la région du croissant fertile. L’arrivée du blé en France date de 5000 ans avant J.C.

 

Qualités nutritives du blé :

 

Cette graine est une céréalière. Le blé est pauvre en protéines avec un taux de 10% environ mais riche en amidon. Le blé par sa petite taille, permet de déclencher une concurrence alimentaire. Il est d’ailleurs très utilisé par les pêcheurs au coup. D’ailleurs quel pêcheur ne s’est jamais fait casser par une carpe sur un coup à gardons et ce même en plein hiver !

Le son (son enveloppe) est riche en nutriments et en fibres. Le germe de blé quant à lui est la partie la plus riche en éléments nutritifs. Le gluten est la principale protéine du blé.

Petit défaut pour certains ou énorme pour d’autres, le blé est très périssable surtout une fois cuit.

 

Préparation du blé :

 

Le trempage doit être de 24H. Quant à la cuisson, 30 min à feu doux semble suffisant. Il est tout de même préférable d’arrêter la cuisson lorsque quelques grains éclatent. Cette graine se suffit à elle-même. L’adjonction d’additifs la rendrait moins efficace.

 

Eschage :

 

Comme pour le chènevis, l’eschage du blé est possible même s’il est plus fastidieux que pour d’autres graines. Là encore, il faut utiliser un filet anti chats pour réaliser une petite boule de blé. Egalement, il est possible d’utiliser du boggey !