MENU

MENU

LA CACAHUÈTE OU ARACHIDE

Nom latin : Arachis hypogaea

Nom anglais : Peanut

Histoire et description :

 

L’arachide se cultive de manière intensive pour se récolter fin septembre dans les régions tropicales, subtropicales et tempérées. Les tiges florales des plants se couchent sur le sol. Les fleurs entrent alors sous terre (6cm) comme pour se cacher et se transformer en arachide. Cette graine appartient à la famille des légumineuses comme les féveroles. La cacahuète est donc source de fibres et de protéines. Son origine exacte est difficile à déterminer puisque nous retrouvons sa présence le long de la Cordillère des Andes mais aussi en Chine (arachides fossilisées). Son expansion est due à sa découverte par les Portugais et les Espagnols au moment de l’expansion territoriale.

 

Qualités nutritives :

 

Avec sa forte teneur en huile (50% environ), elle appartient aussi à la famille des oléagineuses (graines qui servent à faire de l’huile). L’arachide est donc très nutritive et très énergétique. C’est pour cela qu’elle est plus digeste grillée que nature. Cette graine appartenant aussi aux légumineuses a un taux faible en lysine. En revanche, elle est source d’énergie importante grâce à son fort taux d’hydrates de carbone. Elle est également riche en protéine ainsi qu’en calcium, potassium, phosphore, fer et vitamine E. Cette graine étant grasse, elle est souvent utilisée l’été par les pêcheurs. Cependant cette graine fait des miracles l’hiver ! Comme quoi les vérités vraies à la pêche sont parfois bonnes à laisser au placard. Cette graine peut donc être utilisée toute l’année avec de bons résultats.

 

Préparation :

 

Le trempage est une phase obligatoire pour l’arachide encore plus que pour les autres graines. En effet, une fois trempée elle prend énormément de volume. Ne pas la faire tremper entraînerait un gonflement ultérieur dans l’intestin de la carpe.

 

Et là, c’est le drame ! De plus, sans être trempée, cette graine flotte. L’arachide et là est son gros problème peut contenir une toxine mortel : l’aflatoxine. Il faut savoir que cette toxine résiste à la chaleur. Par conséquent, il faut bannir les amorçages massifs.

 

Nous avons vu que par sa composition l’arachide est très appréciée des carpes mais en plus de cela il ne faut pas négliger son aspect mécanique fort intéressant. En effet, cette graine a une densité faible ce qui permet de l’utiliser avec avantage sur les fonds vaseux et d’éveiller la curiosité des carpes au moindre mouvement d’eau.

 

Un temps de trempage d’environ 24H est suffisant. Pour la cuisson, 10 minutes suffisent très largement pour une résistance accrue en esche. Son temps de conservation est en revanche très contraignant puisqu’il ne faut pas dépasser 3 jours (suivant les conditions climatiques). Souvent, il est préférable de la préparer au bord de l’eau.

 

Eschage :

 

Côté eschage et présentation, tout est possible sans difficultés particulières.

 

Trucs et astuces :

 

L’huile d’arachide, contenant de l’acide linoléique (résistante à la chaleur), est à essayer dans la fabrication des bouillettes.

 

Pour les accrocs des matières solubles, faites sécher une quantité de graines cuites afin de pouvoir les utiliser sans problèmes.