MENU

MENU

Micro Session, Maxi Poissons.

Par Grégory MARTIN

Ayant la chance d’avoir un métier qui me le permet, je passe souvent une nuit dans la semaine au bord de l’eau. J’adore exploiter mon temps de façon optimale. C’est pour cela que je me dirige pour ces micros sessions vers des lieux que je connais bien et dont la distance me permet de m’installer avant la nuit (tout dépend de la saison). Pour cette nuit que je vais vous conter, j’ai porté mon dévolu sur un plan d’eau du domaine public de la région centre.

 

Retour sur 12 heures de pêche (de 21h à 9h) inoubliable et fantastique.

 

Arrivé sur les lieux je suis étonné d’être quasiment seul. Ma motivation n’en est que décuplée. Il est 21h et mes lignes sont enfin tendues. Il n’ « y a plus qu’à » comme on dit. Je suis dans un sommeil profond quand vers 2h mon détecteur s’emballe. Un poisson super combatif de 9 kg vient décapoter ma nuit. A partir de cet instant ma micro session va prendre le chemin d’une autre dimension.

 

2h30 : 2ème départ. Canne en main je comprends rapidement que les choses sérieuses commencent. En effet le poisson me prend du fil sans que je ne puisse faire grand-chose. Après plusieurs minutes de combat, le poisson pénètre enfin dans les mailles de mon épuisette. C’est du lourd : 20kg tout rond ou plutôt toute ronde.

 

Poisson au sac, je relance ma canne, réamorce et me recouche dans mon bed, aux anges il faut bien le dire. 30 minutes plus tard, un détecteur hurle de nouveau. Le combat ressemble traits pour traits au dernier. Je commence à me faire des films car le poisson me paraît lourd. Le poisson arrivé dans les mailles du filet m’impressionne par sa longueur. Verdict du peson : 20,1kg.

Poisson mis au sac également (photos de jour oblige), je relance, réamorce et redodo. Enfin… pas pour longtemps puisque jusqu’au petit matin j’enregistre 4 nouveaux départs. Des poissons de 8 à 11kg viennent tutoyer mon tapis. Ma session était alors plus que réussie et j’aurais signé la veille avant de partir. Mais le destin en avait décidé autrement. Alors qu’allongé tranquillement je refais ma session mémorable en large et en travers, un nouveau départ m’interrompt dans mes songes. Contact pris avec le poisson, le combat est haletant mais différent des 2 grosses de la nuit. La carpe tout en prenant du fil fait des va et vient entre la surface et le fond. Quelques minutes plus tard j’aperçois enfin le poisson. C’est une commune. A cet instant, je l’estime à plus de 15kg. Fatigué le garçon…car une fois dans l’épuisette et une fois soulevée, je me rends compte qu’elle est lourde, très lourde. Non seulement elle dépasse les 20kg mais c’est la plus lourde de toutes et… une commune qui plus est. Verdict final : 22,5kg et record personnel battu en commune.

A ce jour, cette micro session reste ma plus belle pêche en un lapse de temps aussi court : 8 poissons dont 3 de plus de 20kg en seulement 12 heures. Micro session inoubliable que je dédie à mon grand père disparu en août dernier avec qui j’aurais aimé partager ce moment fort de pêche. Petit clin d’œil aussi à Maître Raboin dont le talent halieutique n’a d’égal que sa gentillesse et son savoir vivre. A bientôt sur www.carpe-passion63.com.